Vous chantiez!Maintenant "voulez-vous danser"bientôt "Voulez-vous Toucher avec moi ce soir"...je vous Coucherais mots

Publié le par Al Maury

   P1010010.JPGP1010008-copie-1.JPGP1010010.JPG
       Du bout de mon doigté, j'acoucherais de mots insensées, sur le
  top de mon clavier , je vous "Tapotterais" les touches sans vouloir
  y toucher, pour que cela vous touche! surtout ne prenez pas la mou-
  che, qui n'est là que pour vous excitez "l'es-senses"...
  arcencieux.JPGarcencieux-copie-2.JPG
                        ALL                    OVER THE               Rainbow
((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((

                  (  Une nouvelle CO-menotée vas s'ouvrir bientôt :
                                      " Les gîtes de mots & CO"
  Une communauté à plusieurs voix(voies ça marge aussi)...à Co-j-T!
   " Au cas ou vous vous y interesseriez, il vous suffira de vous ins-
  serez dans les newsletters de tous les participants &CO...                                               MAIS pas de "CO-pin-nage" de grosses têtes et de "Soucis-son")
                             Faites nous en "GRASSE"!
 ))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))
                                                                      " OU EN ETIONS NOUS" ?...

   Ha ! oui, LES SENS , l' essence, les anses de l'aisance, sans se 
   faire lèser dès la naissance...!
   A votre aise bien assisent sur un siège capitonné  étonné par
   votre "poster-rieur " camoufflé et je suppose en ces moments
   des froideurs exterieur "En-mi-touf-fée", je vous serez gré du
   reste...BRrrrr j'en frissonne.
   Ne restez point sur vos assises, changez votre façon de penser
   le verbe n'est qu'un instrument une sorte de bêtise de Quand
   j'ai oublié ? (Braies: pantalon ample des Gaulois ?)
   En Braire ne vous servirait à rien , j'en ferais de la Braise...
   Bien avant que je vous B....! Mine de rien.
   Ne faites pas cette mine ne miner pas cet Atmosphère débonaire
   De bonheur je vous ferais grâce de toutes mes audaces d'abonné.
   Si vous rougissez de ma démarche "non-chialante"(c'est par-ce
   que je n'ai plus une goutte de larme à verser)
   Rien "d'a-l'art-ment" je ne vous conterais que des véritées ...Hum
                              "Tonton es tu "en-rhum-hé"...!"
   Humez bien, imprégnez vous de ces senteurs d'automne  mono-
   tonnes je m'éfforcerais d'en faire moins...
   Si vous vous sentez lasse, délaçez vos souliers, il faut se sentir
   à l'aise en dessous de la ceinture, au cas ou un centurion venait
   à passer( pour les hommes que je ne veux pas épargner...)
   "Dézippez" vous!  en braille vous y êtes !et arrêtez de "bailler !"
   Je disais donc un bel Apollon, avec un pense bête à votre portée
   à la portée de toutes et tous "Tonton arrêtes de tousser..."
   A SUIVRE...
     Mais je m'envenime !d'un poison étranger alors ne prenez pas
  mouche en attendant que je touche à vos :

                                    " Balivernes et Billevesées "
  Là!                                    " vous déconnez...!"    Sans vous déconnectées
   Enfin pas là tout de suite...! Dans quelques secondes
                                                Dans quelques minutes
                                                  Là-bas !tout au bout du monde
                                 Restez connectées, laissez moi vos rayons
                          Ou COM. si vous le voulez.................P.U.B(loi 1901)*
                    Non ! Enfin pas là maintenant...
                                Vous n'en connaîtriez pas la SUITE.
  Des suites, des suites...! Je vous en donnerais des suites dans les
  "Bo-vidés" non pas hideux mais I.D.*(celle là n'était pas évidente OUF...Je m'en tire , une)
   Et cette cigarette qui brûle toujours à mes cotées...BEURK...!
     Toujours Mine de rien je vous ferais savourer des saveurs
  Virtuelles qui n'ont pas l'air, Mine de rien, de "sensues-alitées"
   Qui ne sauraient laisser de traces à vos "posters-rieurs" bien
  capitonnés......... ACCEPTEREZ-VOUS cette danse...!
  ..........Mais mon portable sonne...Allo Allo qui est en ligne ?
  ou en aparté...Quelle bonnes nouvelles...QUOI !  re-pêtes !
  Tu te déhanches...que dirais tu d'une avalanche de mots ...
   * P.U.B.: pour un beau-nus
   *I.D.    : Indépendent's Day
   avalanche.gif130207-avalanche10-2007-02-13--19-47-52-246.jpg
   Il n'y aura pas de suite , tout de suite, juste le temps de m'en
   dégager...
   Je m'en suis dégagé mais trop exténué pour continuer ce bavard-
   age insenssé, Veuillez m'en excuser...
          100-copie-1.jpg100.jpg

 

  
 
 


  
  

  


  

     

 
   













Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
C'est vrai, tu crées  une communauté ?
Répondre
A
NON je disais seulement que j'en avais créé une que j'ai laissé de coté...
S
On incertitudise en jouant à "Pique-ni-douille" (à le "ploum-ploum" de mon enfance pour voir l'autre s'y coller !) avec les mots;..J'aime bien les collages, et le détournements autant en mots qu'en bidouillage manuel alors je suis dans mon élément hé, hé. Les mots sont comme des runes celtiques, faut savoir les lacher et voir sur quelle face ils prédisent l'avenir... (sic un cousin proche de Panoramix)Bonne soirée
Répondre
A
Pic- ni-couille de quoi parlez vous ?Vous aimez les détournements alors que moi j'étais MINEUR !Un vrai bid élémentaire et tous ça en panorama ...Etrange ?
A
(suite réponse)Je m'en doutais bien...l'Incertitude de vivre... L'incertitude que le temps avance..Bisous douxAurore
Répondre
A
Non pas l'incertitude de vivre mais celle d'être en vie ...Le temps avance une certitude , moi je stagne...
A
eh bien quelle valse des mots... quel doigté sur ce piano.. cela nous promet au moins quelques instants de dé.. tente..sans que rien ne nous hante..ni ne nous dé .. branche, mon cher AL vraiment hate de lire la suite de tes mots...
Répondre
A
Ces mots là ne sont que du bia bia pour combler mes incertitudes..."Ces genres là ne comptent pas ,ils ne comptent pas !"Que pour du beurre, de cacahuète, ...va sans dire !!!
C
Ha ha ha ! Eh ben ça promet ! lol
Répondre
A
Tiens tiens voilà du "couchage" de motsmaux...