OUTIL : POESIE , vérité poétique !

Publié le par Al Maury


  Nouvelle comunauté : Passionata revelise
  Poésie peinture et autres....!
------------------------------------------------------------------------------------
                 undefined
   

                         Trois cygnes sur l'eau

                         Comme l'aile de mes mots

                         Voyageurs infinis

                         De jour comme de nuit

                         Trois cygnes soufflent tes mots

                         au creux de mon ruisseau

                         Regardent le meme horizon

                        Sur le même chemin qui longe

                        Trois cygnes s'émerveillent

                        A l'instant où je m'éveille

                        S'inclinent devant ma blancheur

                         de n'être qu'une fleur.
                                                               VERO.








         undefined            undefined

                         Ascension                           (Titres)                        Celle qui regarde
                                                  ( Huiles sur toiles )

                               Une compilation des textes reçuent
                         en sera ma synthèse " friponne "
                      
                                 Dans le chaos pierreux
                  Le monde s'estompe et s'imbrique
                      Voyage, vers un  autre jour
                      Tends le bleu de tes yeux
                       Sur le nuage de l'amour
                         D'infini et d'étrange
                       Ou flottent des prières.
                      Ascenscion de mes désirs
                      Dragon de mes émotions
           Le miroir est abscons, sa lumière vermillonne
                Telle l'étrangère aux yeux obliques
                      Malgré les larmes jaunes
                      Femme d'un temps passé
   Il m'a dit...." prends mon bras avant le grand feuillage
                       Femme d'une larme oublié
                   " prends ma main avant le grand ramage.
                     Du rouge passion prendre munitions
                           Navigue sur la toile
                            Fin de l'ascension
                           C'est mon unique voile.
                                                     All of yours
                         "Celui qui a regardé"
    undefinedundefinedundefined



Tends moi la main, ami

 

Dans le chaos pierreux,

Tends moi la main,

Ami,

Tends le bleu de tes yeux

Vers mon attente ivre.

J’ai si peur aujourd’hui

Des rouges meurtrissures

Et des noires trouées

Où je sombre souvent.

J’ai si peur de tomber,

A tes pieds assurés

Et de t’y dévoiler

Mon âme désespérée.

 

 


 

 

 

La lumière vermillonne

 

 

Le miroir est abscons. Sa lumière vermillonne,

Vermine ensanglantée du jour qui s’accumule.

Aux grilles du destin, aux  mosaïques du temps

Ne répond que l’image d’un espoir marin,

D’un espoir de partance

Où voyage mon corps

Sous ta main…

 

 

Copyright © Arthémisia – janvier 2008

http://corpsetame.over-blog.com


                                             undefined
    

                                                             Ascension de mes désirs
                                     Et de ma révolution,
                                     Vers quels cieux me promets-tu?
                                      L'ère de ce combat
                                      Sans frontières
                                      Me relie a la terre.
                                              Le dragon de mes émotions
                                              Tente de s'en échapper
                                              Mais je saurais le dompter
                                              Et le soumettre a ma volonté.
                                                -------------------------


                                 

Dans le rouge et le bleu
De ses émotions
Se fond le regard
De ses illusions...
Malgré les larmes jaunes
Qui glissent vers le pli
De son horizon
La dame rouge
En habit de passion
Contemple le fruit
De ses actions...

                                                              artvasy07

                                               undefined


                                                                                   Du beige passer
                                                                                   Au rose léger
                                                                                  Monter au carmin
                                                                                   L’air de rien
                                                                                   Du rouge passion
                                                                                   Prendre munitions
                                                                                   Tirer vers le haut
                                                                                   Ou vers l’eau
                                                                                   Arriver en bleu
                                                                                   En sortir joyeux
                                                                                   Fin de l’ascension.

                                               
                                                                 undefined

                                                                                    MP (aimepaix)


                                                              LE CARNAVAL

                                                        La foule se précipite
                                                       Jour de fête sans limite.
                                                       C’est jour de Carnaval
                                                        Place au dernier Bal
                                                       Confettis, serpentins
                                                       Froufrou et escarpins

                                                      Fontaines à bulles
                                                      Coulent à plaisir

                        Chacun finit sa glace
                                         Chacun prend sa place
                                                         Chacun se cherche
                                                                            Chacun à sa perche

                                                    Fontaines à bulles
                                                   Coulent à plaisir

                                                  Seul reste un visage sombre
                                                  Face à un miroir hanté, cassé
                                                  Reflétant ses pensées dans l’ombre
                                                 Amours, espoirs échappés

                                                 Buvez, riez, dansez
                                                             Profitez et aimez.

                                                  Femme d'un temps passé
                                                  Femme d'une larme oubliée
                                                  Reflétant la foule en délire
                                                  Qu'elle seule pourra décrire.

                                                           Aurore.-2007



                       undefined 
                                                         
"Y a des....."

                       Y a des rêves
                       qui ne sortent jamais de ta tête
                        qui restent là
                                             au fond de toi

                       Y a des silences
                       qui disent "donne toi une chance"
                       voyage vers un autre jour
                       sur le nuage de l'amour
    
                        Y a des phrases
                        que nul n'efface
                        relis ton manuscrit
                        elles font partie de ta vie

                         Y a des instants
                         simples et mordants
                         douce sera la vie
                         si tu suis tes envies.
             
                             Revelise



                    undefined
                          Un arbre ce matin
                          M’a ouvert le chemin.
                          Il m’a dit : « Prends mon bras
                          Avant le grand feuillage ! »
                          Il m’a dit : « Prends ma main
                          Avant le grand ramage ! »
                          Je ne sais plus son nom
                          Ni l’émoi de sa peau
                          Ni l’envol de ses branches
                          Où dorment les oiseaux.
                          Il m’a juste chanté
                          La fraîcheur de la lune
                          Baignant d’une encre bleue
                          La plume des cyprès.
                          Il m’a juste comblé
                          De l’eau de ses racines
                          Et j’ai senti son cœur,
                          Palpiter  plein d’élan.
                         Je lui ai dit : « Allons,
                         Tous deux vers la lumière,
                         Vibrons libres et joyeux,
                         Comme de vieux amants. »
                                     Azalaïs


                                      undefined
                    
                                           
Que regardes-tu
                                       Amie
                                       Au regard caché
                                       En ce monde bleu
                                       D'infini et d'étrange
                                       Où flottent des prières
                                       Des soupirs
                                       Des adieux

                                                           Juliette

                                                                                    
                                           undefined

    
Tel un puzzle chaotique le monde  s'estompe et s'imbrique..
                                    Se transforme et se trompe.
   Telle l'Etrangère aux yeux obliques je navigue sur la toile..
                                     Planche de salut. épique.
                                     C'est mon unique voile
.

                                                                    Orphéa                                                                                                         
                                         undefined

                                                
Celle qui regarde le monde
                Dans le miroir borgne, de ses petits soucis
                     de ses petites envies, n'est plus ici

                                                                              Celle qui regarde le monde
                           par la fenêtre sans mensonge

                                                     S'immiscie en secret , dans la face caché de la vie
                        et voit le reflet de ce qu'elle va être
                ainsi .....sa nuque devient port de reine
                La voici, celle qui s'est dévêtue de ses illusions


                        pour légère;  s'envoler vers la passion.
                                 ******************
                                  *****************
                                 Rouge à travers moi 
                      Rouge est le frisson , du désir amoureux
          Onde d'une volupté ondoyante de ma profondeur vers ma peau
                                        Je t'aime
                  Ta main sur mon ventre  insidieusement frôlante
                Me traverse d'un frisson bleu , qui devient séisme
                     en la caverne intime qui engendre le plaisir
                         CRIE......Je veux m'emplir de toi.
                                       Françoise

 

                                       The end
         


             










Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
 
Les fleurs-images, les mots-papillons....Joyeuse Pâque, Al...
PS Ton commentaire pertinent ma beaucoup amusé. Du coup, j 'ai rajouté une phrase dans mon article.Macha V.W.
Répondre
A

C'était évident pour moi le coquin "enfin il y a tous les ingrédients " ...


M
Mmh... ces tableaux et ces mots m'inspirent... attention, cerveau en inspiration! (phase de création pour demain peut-être, l'esprit est un peu fatigué, là...) ^^
Répondre
A
Tomorow is an other day...
L
Salut. C'est revelise qui m'a conseiller de passer te voir. Ton blog est magnifique, les poèmes qui accompagnent les tableaux sont bien écris. Si un jour tu as besoin d'un poète pour accompagner tes tableaux, pense à moi. Jette un oeil sur mon blog pour voir ce que je fais. A+
Répondre
A
Bienvenue à toi ...à bientôt
R
J'ai écrit le poème sur ton tableau "corps volatile", je te l'envoie par mail ce soir bisous
Répondre
A
Reçu , Merci
R
Bonjour al, j'aime beaucoup ta version sur les écrits que tu as pu recevoir, jolie toute cette poésie je viens de lire tous les textes, passe une bonne journée bisous
Répondre
A
Merci !Attention au filou AL qui se permet des compiles...lol